Général

Divers

Hélicoptères réels


Heli4.com est protégé !

 CopyrightFrance.com Depuis le 1er Octobre 2007, Heli4.com est protégé par un Copyright déposé chez le Procureur de la République à Evreux.

Les Hélicos de Combat Réels


 
 

 
Par Bioris, 1er février 2007.

 

Un dossier sur les hélicos de Combat réels les plus célèbres et les plus redoutables en 2007.


Introduction

Les informations de ce dossier sont largement inspirées du Livre : "L’Atlas des hélicoptères" édité chez Editions Atlas.

JPEG - 13.8 ko

Je ne divulgue que certaines informations de ce livre. Si vous désirez plus d’infos je ne peux que vous conseiller d’acheter ce livre. Par contre, les hélicoptères Ka-50 et Mi-28 n’y figurent pas.

Ce dossier ne présente que les meilleurs hélicoptères militaires d’attaque, c’est à dire les plus récents ou tout du moins ceux qui ont largement prouvé leur efficacité au cours de conflits réels.

JPEG - 68.1 ko

Pour vous donner un ordre d’idée au sujet des chiffres donnés dans les caractéristiques des hélicoptères, sachez qu’un hélico classique comme la Gazelle fait 2000 Kg au maximum et possède moins de 1000 chevaux, et un Alouette III possède 750 chevaux (=hélico classique de la gendarmerie en montagne).

 

Les hélicos de Combats sont accessibles sur les pages suivantes ...


Le Mi-24 "Hind"

JPEG - 107.8 ko

— Diamètre du rotor = 16,8 m
— Puissance moteur = 4400 chevaux (2 turbomoteurs Isotov)
— Masse maximale = 10 940 Kg
— Vitesse maximale = 368,400 Km/h
— Vitesse d’ascension > 750 m/min

JPEG - 79.1 ko

En Bref : Le Mi-24 est un hélicoptère de combat russe qui a tellement fait ses preuves qu’il est présent dans de nombreux films et mangas depuis plus de 20 ans. Il est à la fois puissant, rapide (record de vitesse du monde à plus de 360 Km/h avec un équipage féminin !), et très maniable.

Fuselage : Son fuselage est blindé sur de nombreux endroits et peut résister à des tirs d’obus de 30 mm. Le rotor principal et le rotor anticouple sont en alliage (dont titane) résistant aussi à des tirs d’obus.

JPEG - 138.5 ko

Postes de pilotage : Le co-pilote chargé de l’observation, du tir des missiles, des roquettes, et du canon calibre 12,7 (voir plus !) est situé en poste avant, tandis que le pilote (qui peut lui aussi utiliser les armes) est situé juste derrière et un peu plus en hauteur. L’intérieur de l’hélicoptère peut accueillir 6 hommes avec leur équipement de guerre complet.

ARMES : Le Mi-24 est doté de toutes les armes existantes et surtout, toutes en même temps : Missiles air-air et air-sol, paniers à roquettes, et canon (mitrailleuse à gros calibre et à canons multiple rotatifs) de gros calibre : 12,7. Le calibre 12,7 tire des balles d’un diamètre équivalent à un gros pouce et d’une longueur d’une main. Mais il est vrai que d’autres hélicos de combat ont un plus gros calibre comme l’Apache Longbow qui possède un calibre 30mm.

JPEG - 70.3 ko

Il est à noter que le canon du Mi-24 Hind a été un des premiers a être doté d’une particularité redoutable : le canon peut être orienté par le co-pilote dans quasiment toutes les direction (180° horizontalement, et 90° verticalement) ce qui permet de tirer sur une cible mouvante précisément même si le pilote ne cherche pas à mettre cette cible en face de l’hélico ! De plus, la capacité de tir d’environ 10 obus par seconde (une grosse balle peut se nommer "obus") représente une puissance effrayante. Un tel canon peut détruire une cible au sol quelque soit sa nature (excepté les chars réellement blindés).

De part sa puissance moteur, sa maniabilité, et sa puissance de feu, le Hind reste aujourd’hui un des hélicos de combat les plus redoutés. Cette crainte est aussi appuyée par son blindage renforcé qui lui confère sa réputation d’être quasi indestructible.

 

Sur la page suivante : L’Apache Longbow ...


Le AH-64 Apache Longbow

JPEG - 44.8 ko

— Diamètre du rotor = 14,6 m
— Puissance moteur > 3500 chevaux
— Masse maximale = 9500 Kg
— Vitesse maximale = 365 Km/h
— Vitesse d’ascension > 760 m/min

JPEG - 724.7 ko

En Bref : L’Apache Longbow est le plus abouti des hélicoptères de combat américains en 2007. Il a été conçu par l’entreprise MacDonnell Douglas. Lui aussi n’a plus a démontrer son efficacité. Il a été conçu pour être le plus maniable et puissant possible. Il est aussi doté de l’équipement électronique de guerre le plus moderne. L’Apache d’origine était un hélicoptère de combat déjà puissant et efficace, ainsi on comprend que cette version améliorée portant l’appelation "Longbow" met cet hélicoptère au rang des Hélicos de Combat les plus Redoutables au Monde.

Conception globale : Tout comme le Mi-24, son blindage supporte les impacts d’obus de 30 mm et des gros calibres de balles. Mais ceci ne s’arrête pas là, car toute la conception de l’appareil a été pensée pour qu’un impact n’endommage pas beaucoup l’appareil. Il peut voler même après avoir été traversé par des projectiles. Son secret : les cablages et appareils ne sont jamais réunis au même endroit mais ils sont réparti dans tout le fuselage, ainsi il est difficile d’endommager les centres vitaux. De plus, certains appareils indispensables au vol ont été dédoublés au cas où l’un d’entre-eux serait touché.

Postes de pilotage : La place du pilote et celle du co-pilote sont similaires à celles du Mi-24. D’ailleurs, de nos jours cette configuration du cockpit est la même pour tous les hélicos de combat. Cette disposition type "avion de chasse" est la plus efficace pour l’équipage car le champ de vision est maximal.

JPEG - 27.2 ko
JPEG - 20.3 ko

ARMES : Les armes disponibles sur un Apache sont un peu moins variées que sur un Mi-24 Hind, mais elles sont assez proches et au final tout aussi destructrices. Un Apache peut emporter un seul type de missiles à la fois et des paniers à roquettes sous ses ailettes, ce qui fait 2 points d’attache par côté, tandis qu’un Mi-24 possède 3 points d’attache par côté. Le canon (mitrailleuse à multiples canons rotatifs) est du même type que sur le Hind : Calibre 30 mm (plus gros que le calibre 12,7 !)

JPEG - 76.3 ko

Le calibre 12,7 : Pour ceux qui n’ont pas fait l’armée, une mitrailleuse de calibre 12,7 est impossible à porter et à utiliser par un homme seul qui se tiendrait debout, car la puissance de feu produit un recul qui vous renverse à tous les coups. A une cadence de 10 coups par secondes ... cela nous propulserait sur des mètres et deviendrait un nouveau moyen de transport, quelques peu dangereux soit, mais on avancerait. (Bon ok, humour déplacé). Une 12.7 doit forcément être fixée pour être utilisée, d’ailleurs sur la photo vous voyez le minimum de fixation : un trépied bien calé au sol.

 

Sur la page suivante : Le Tigre ...


Le Tigre de Eurocopter

JPEG - 60.7 ko

— Diamètre du rotor = 13 m
— Puissance moteur = 2570 chevaux (2 turbines MTR 390)
— Masse maximale = 6100 Kg
— Vitesse maximale = 280 Km/h (de croisière)
— Vitesse d’ascension = 642 m/min

JPEG - 21.8 ko

En Bref : Le Tigre est un hélicoptère conçu par la France et l’Allemagne à partir 1984. Le premier prototype vola en 1991. Il est l’hélico de Combat Européen le plus puissant en 2007.

Conception globale : L’emploi de matériaux composites (Kevlar, Carbone) rend l’ensemble plus léger que d’autres machines de guerre et ce faible poids lui confère une maniabilité accrue. Ceci permet au Tigre de parcourir 800 Km à une vitesse constante de 280 Km/h, ce qui est assez exceptionnel pour un hélico de Combat. Habituellement les distance franchissables sont plutôt de 300 à 500 Km surtout sans réservoir externes de carburant.

JPEG - 23.8 ko

Postes de pilotage : Comme tous les hélicos de combat le cockpit est de type "avion de chasse" mais le pilote est cette fois-ci placé à l’avant pour un champ de vision maximal.

ARMES : Canon rotatif 30 mm, 1 canon de 12,7 ou de 20, 2 paniers de fusées, 4 Missiles air-air Mistral, ou 8 missiles antichars Hot ou HellFire.

- Signe particulier : Le Tigre possède une très grande magniabilité. Il peut par exemple faire des looping, chose assez rare chez les hélicoptères. A noter tout de même qu’un looping ne se fait que dans certaines conditions et ne se pratique pas du tout comme sur un avion. Mais globalement, cet hélicoptère de combat a des capacité inégalées jusque là.

C’est l’hélicoptère de Combat utilisé par la France en 2007 (et d’autres pays européens).

 

Sur la page suivante : Le Mi-28 ...


Le Mi-28 Havoc

JPEG - 24.8 ko

— Diamètre du rotor = 17 m
— Puissance moteur = 4450 chevaux
— Masse maximale = 12 000 Kg
— Vitesse maximale > 305 Km/h
— Vitesse d’ascension > 750 m/min

JPEG - 16.2 ko

En Bref : Le Mi-28 Havoc est un hélicoptère de combat Russe construit entre 1980 et 1982. Il possède tout l’équipement habituel de ce type d’hélico : une électronique moderne permettant de voler "tout temps", un système de guidage des armes extrêmement précis comme par exemple le guidage sur cibles par surimpression sur un écran fixé au casque du copilote.

JPEG - 50.4 ko

Conception globale : Comme tous les hélicos de combat, le Mi-28 est blindé sur la majeure partie de son fuselage et beaucoup d’éléments vitaux sont en double pour parer à des dégats occasionnels. Le pilote et le copilote sont placé dans un cockpit type avion de chasse (classique) dont les vitres sont planes (au lieu de bombées) ce qui permet de réaliser des vitres d’une résistance record. Ce cockpit ainsi que les trains d’atterrissage sont étudiés pour absorber l’énergie cinétique d’un crash et permettre une meilleur chance de survie à l’équipage. D’ailleurs, pour permettre encore plus de chances de survie, chose assez rare dans un hélicoptère, l’équipage peut s’éjecter puis utiliser un parachute. L’éjection ne réalise bien sûr pas vers le haut puisqu’il y a le rotor.

JPEG - 49.3 ko

ARMES : Canon mobile de 30 mm tirant plus de 10 obus / seconde et d’une capacité de 250 obus. Le Havoc est aussi équipé de 16 missiles guidés (au maximum), ou de 5 missiles de 130 mm, ou 20 missiles de 80 mm. Il peut aussi emporter des canons de 23 mm supplémentaires, des bombes allant jusqu’à 500 Kg (4 maxi), ou un système de pose de mines.

JPEG - 13.2 ko

Le Mi-28 et le Ka-50 sont les 2 hélicos de combat russes les plus puissants (2007).

 

Sur la page suivante : Le Super Cobra ...


Le AH-1W Super Cobra

JPEG - 456.2 ko

— Diamètre du rotor =13,6 m
— Puissance moteur = 3250 chevaux (Turbomoteur General Electric)
— Masse maximale = 6900 Kg
— Vitesse maximale > 340 Km/h
— Vitesse d’ascension > 500 m/min

JPEG - 25.1 ko

En Bref : Hélicoptère américain construit par l’entreprise Bell, il a été le meilleur Hélico de Combat américain jusque dans les années 90 où il a été dépassé par l’Apache Longbow. La version Super Cobra est apparu dans les années 80. La base de cet hélicoptère fut le Huey, célèbre hélico de la guerre du Vietnam. Le Cobra ne conservait du Huey qu’une partie du chassis, mais surtout le rotor et le moteur. Par la suite, la série des "Cobra" fut doté progressivement de moteurs de plus en plus puissants pour atteindre les 3500 chevaux sur la version "Super Cobra" (au départ < 600 ch). Les turbines du Super Cobra sont si grosses que cela le distingue très nettement des Cobra plus civilisés.

JPEG - 84.3 ko

Conception globale : L’électronique embarquée a aussi subit une grande évolution mais la conception de l’appareil n’est pas arrivée à la hauteur d’un Apache Longbow. Le blindage n’est pas non plus du même type qu’un Apache ou qu’un Mi-24, il est moins développé mais tout de même bien présent.

Postes de pilotage : L’équipage est disposé de la même manière que sur un Apache ou un Mi-24. Il est à noter que seul le Mi-24 est capable d’emporter d’autres soldats que ceux qui pilotent l’appareil, en bref, les hélicos de combat ont classiquement 2 places, alors qu’un Mi-24 en possède 8 !

JPEG - 33.1 ko

ARMES : L’armement est du même type que les autres hélicoptères de Combat : Missiles air-air Sidewinder ou Stinger, ou missile antichars HellFire, roquettes, canon rotatif 20 mm (à 3 tubes) avec 750 obus.

 

Sur la page suivante : Le Ka-50 Hokum ...


Le Kamov Ka-50 "Hokum"

JPEG - 54.8 ko

— Diamètre du rotor = 18,2 m
— Puissance moteur = 4450 chevaux (2 turbomoteurs Isotov)
— Masse maximale = 5450 Kg
— Vitesse maximale = 350 Km/h (et certainement plus !)
— Vitesse d’ascension > 750 m/min

JPEG - 46.6 ko

En Bref : Le Kamov Hokum, entré en service en 1987, est le plus moderne des hélicoptères de combat russes en 2007. Il est doté d’un double rotor contra-rotatif (comme tous les hélicos Kamov d’ailleurs), d’une motorisation très puissante, et d’un fuselage type "avion de chasse".

JPEG - 271.7 ko

Le Hokum, de part cette conception révolutionnaire, est certainement l’hélico de combat le plus rapide et le plus maniable au Monde en 2007.

ARMES : Un canon de gros calibre : 30 mm d’une capacité de 10 à 20 obus par seconde, 4 paniers de 20 roquettes de 80 mm, ou 4 paniers de 5 roquettes de 122 mm, ou 6 missiles air-sol antichars, ou 4 bombes de 500 Kg, possibilité d’un canon de 23 mm supplémentaire sur nacelle.

Le Mi-28 et le Ka-50 sont les 2 hélicos de combat russes les plus puissants (2007).

 

Sur la page suivante : L’électronique et le canon des hélicos de Combats ...


Les points communs des hélicos de Combat

JPEG - 44.8 ko

L’électronique de ces hélicos n’a pas été détaillée pour la simple raison qu’elle est assez proche d’un hélico à l’autre. Chacun de ces hélicos possède un système de guidage très avancé de ses missiles (infra-rouges, ondes, lazer, ...), un système radar très précis qui est d’ailleurs parfois monté au dessus du rotor comme sur l’Apache Longbow. Le pilote et le co-pilote possède un système de vision nocturne et une assitance de vol qui leur permet de voler "tout temps".

JPEG - 11.3 ko

La tourelle : De plus, chacun de ces hélicos est muni d’une mitrailleuse de gros calibre ou canon (12,7 à 30 mm) qui est montée sur une tourelle sous le nez. Cette tourelle est gérée par le co-pilote qui possède un écran à surimpression sur son casque en face d’un de ses yeux. Il suffit que le co-pilote fixe du regard sa cible pour la vérouiller et la tourelle fera feu sur cette cible automatiquement.

JPEG - 25.2 ko

Ce système de tourelle qui peut se diriger "au regard" est d’une redoutable efficacité. La cadence de tir est aussi redoutable puisque les chiffres donnés sont, quelque soit l’hélico, de l’ordre de 10 coups par seconde au minimum !

La protection : Tous ces hélicos de combat sont blindés et particulièrement au niveau du cockpit. Ils sont munis de leurres : paillettes métalliques enflammées qui, lorsqu’elles sont larguées, attirent les missiles les poursuivant.

Bombes, Missiles et roquettes : Tous ces hélicos peuvent emporter un panel d’armes explosives qui place ces machines au rand de véritables aéronefs d’attaque. Ce qui n’était pas le cas avant les années 70-80.

Les vidéos

Les vidéos proviennent de différents sites américains et russes :

Cliquez ici pour voir les vidéos !

Conclusion

Les hélicoptères de combats d’aujourd’hui (2007), quelque soit leur pays de fabrication, possèdent tous une conception très proche qui s’impose par le rôle destiné à ces hélicoptères : L’attaque.

Ainsi il doivent être rapides, puissants, blindés, équipés de systèmes de radars et d’observation évolués, et surtout : d’armes puissantes allant du canon au missiles et bombes de toutes catégories.

JPEG - 23.7 ko
Sikorsky - 1ers vols

Dans les années 40, les pays comme les USA, l’Allemagne, la France, l’Angleterre, l’Italie, et d’autres, cherchaient à construire des hélicoptères dans un seul but : que leur armée soit équipée d’un aéronef capable de voler sur place afin d’attaquer plus facilement l’ennemi.

Il a fallut 40 années d’essais (environ) pour arriver à inventer l’hélicoptère (par Sykorski vers 1945), puis il a fallu encore 40 années pour que l’on arrive à des hélicoptères suffisament maniables et puissants (années 80) pour que l’on puisse leur greffer toutes les armes modernes dont les gouvernements rêvaient ...(On était passé de moins de 1000 cheveaux par hélico à plus de 2000 chevaux puis plus de 4000 dans les années 90 !)

JPEG - 41.8 ko
Nouveau moyen de voler ?

Aujourd’hui, c’est chose faite, et la construction de ces machines de guerres volantes est parfaitement maîtrisée.

Mais à quand un nouveau moyen de voler ? Mis à par l’avion de chasse ou l’hélicoptère ... ?

Article rédigé par : Bioris.


- Autre article sur des Hélicos réels sur Heli4.com :
— Les Quadrirotors : Les premiers Vrais Hélicoptères !

- Pour avoir un hélico au fuselage militaire réaliste :
— Voir cet article !


Les 10 derniers :
29 juin 2008, par borphee
   

Super article !
Très instructif, merci Bioris.

Juste un point concernant l’armement du Tigre, il peut aussi porter (depuis les années 2000), à la place des missiles Hot (première génération), jusqu’à 8 missiles anti-char longue portée de troisième génération : ce sont des missiles non filo-guidés autonomes après marquage laser et reconnaissance d’imagerie thermique de la cible. La grosse particularité que cet armement a apporté à l’hélico est son viseur : il n’est plus situé sous le poste de pilotage (la place est libre pour un canon central) mais au dessus du rotor, posé sur une "canne" qui passe par l’axe principal (belle prouesse technologique !)...

PS : J’ai participé à cette évolution qui a pris une dizaine d’années d’essais réels (1990-2000)...





 

 
 
 
 
 
 
 
 



Comment débuter en Hélico RC ? | Fonds d’écran | Avertissement | Heli4.com | L’ambiance Heli4 | Contact

Le Groupe Heli4.com = 
Heli4.com | Forum.heli4.com | Xtreme.heli4.com | Video.heli4.com

Heli4.com - 2005/2010 - Généré par SPIP - Tous droits réservés.

 

Conception du site Heli4.com de 2006 à 2008 : D.A. LEDDERBOGE
Relifting du site Heli4.com en 2009 : Jonathan06, RolluS
Design par Julien EMERIAT © 2009